SEP et vitamine D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SEP et vitamine D

Message par PatrickS le Mer 26 Aoû - 12:39

Article intéressant:


Sclérose en plaques. Une carence en vitamine D augmente les risques


Selon l'étude, les personnes ayant des niveaux de vitamine D génétiquement plus faibles ont un risque deux fois plus grand de développer une sclérose en plaques. Selon l'étude, les personnes ayant des niveaux de vitamine D génétiquement plus faibles ont un risque deux fois plus grand de développer une sclérose en plaques. | Fotolia
Facebook73 Twitter Google+
Achetez votre journal numérique
Une étude génétique confirme le lien entre le manque de vitamine D et un risque plus élevé de développer la sclérose en plaques.

Une étude génétique publiée mardi a confirmé un lien entre un faible niveau de vitamine D et un risque plus élevé de développer la sclérose en plaques (SEP), une découverte qui pourrait permettre d'améliorer les traitements et la prévention de cette maladie.

Un lien mis en évidence

Des études précédentes avaient montré un lien entre le niveau de vitamine D, qui est générée par la lumière et certains aliments, et la sclérose en plaques, une maladie auto-immune dégénérescente qui affecte le système nerveux du cerveau et la moelle épinière, et n'a ni cause ni traitement connus.

Mais ces études n'avaient pas pu démontrer que le faible niveau de vitamine D provoquait la SEP, démontrant seulement que les personnes malades avaient tendance à rester davantage à l'intérieur et recevaient moins de lumière.

L'hypothèse confirmée

L'étude publiée mardi et réalisée sous la direction de Brent Richards, de l'université de McGill au Canada, publiée dans la revue médicale américaine PLOS, a analysé des niveaux de vitamine D génétiquement plus faibles et la probabilité de développer une SEP parmi 14 498 malades atteints de la maladie et 24 091 personnes en bonne santé.

Les personnes ayant des niveaux de vitamine D génétiquement plus faibles ont un risque deux fois plus grand de développer une SEP, qui est diagnostiquée entre les âges de 20 et 50 ans.

« Les bébés qui naissent avec des gènes associés à une déficience en vitamine D ont deux fois plus de risques de développer la SEP quand ils seront adultes », explique Benjamin Jacobs, directeur du service pédiatrique du Royal National Orthopedic Hospital à Londres.

Une découverte « importante »

M. Jacobs, qui n'a pas contribué à l'étude, a qualifié cette découverte d'« importante ».

« Soit la déficience en vitamine D provoque la SEP soit il y a d'autres interactions génétiques complexes », a-t-il relevé.

« Nous ne savons pas encore si donner de la vitamine D à des enfants et des adultes en bonne santé diminuera leur risque de développer la SEP, mais des essais cliniques sont en cours pour l'étudier », a-t-il ajouté.

La sclérose en plaques est une maladie chronique qui touche quelque 2,3 millions de personnes dans le monde, altérant la vue, l'élocution, provoquant des tremblements, une fatigue extrême, des problèmes de mémoire et des paralysies.
Source:
http://www.ouest-france.fr/sclerose-en-plaques-une-carence-en-vitamine-d-augmente-les-risques-3640006?utm_source=of_newsletter-generale&utm_medium=email&utm_campaign=of_newsletter-generale&utm_content=20150826&vid=060054045060059040055049014036040046060041125055041063
avatar
PatrickS

Messages : 1810
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 60
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par kosok le Mer 26 Aoû - 15:56

enfin des preuves pour ce que l'on soupçonnait depuis longtemps
avatar
kosok

Messages : 1765
Date d'inscription : 08/03/2014
Age : 56
Localisation : Affringues city

http://kosok.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Magie le Mer 26 Aoû - 20:17

Effectivement
avatar
Magie

Messages : 1836
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 60
Localisation : Sherbrooke, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Brimbelle le Sam 29 Aoû - 10:37

Hello,
L'an passé, mon médecin traitant m'avait déconseillé de prendre un supplément en vitamine D ( j'ai fait le test et suis en carence ++ ) à cause de mes reins : je suis sujette aux colites nephretiques.
Ben cet automne, m'en fous, j'en prends ! Je boirais encore plus d'eau, pis voilà!
Quant à mes garçons, ils en prennent en octobre et en janvier , chaque année.

Rien de pire pour moi que d'imaginer qu'ils puissent développer une sep !
Dès que l'un d'eux me dit " j'ai mal aux jambes" je réponds toujours que c'est un signe de croissance. Mais je questionne à fond sur la douleur ressentie Embarassed
Et intérieurement, je ne peux m'empêcher d'avoir un pincement.
NDL : Ils ne sont pas au courant pour ma pathologie.
avatar
Brimbelle

Messages : 958
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par plume le Sam 29 Aoû - 11:10

Tu arrives à caher à tes enfants que tu as la sep ? ça ne doit pas être évident...
avatar
plume

Messages : 3113
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Brimbelle le Sam 29 Aoû - 11:23

Oui Plume, car j'ai la chance qu'elle ne soit pas visible hors poussées.
Quand j'ai eu mes bolus à domicile, je leur avait expliqué que j'avais mal aux jambes et que ma fatigue ne partait pas; alors j'avais demandé au docteur un traitement rapide et très fort pour que ça s' arrete. Cela leur a suffit.
J'arrive bien à masquer mes douleurs. Quant à la fatigue, je mets sur le compte du boulot Wink
avatar
Brimbelle

Messages : 958
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Lelette le Sam 29 Aoû - 12:28

Je ne suis quant à moi pas du tout en carence de vitamine D, ce qui n'empêche pas mes spécialistes (rhumato et neuro, rien que ça What a Face ) de me donner des ptites ampoules trimestrielles. On parle bien de statistiques, n'est-ce pas...

Je comprends que tu veuilles protéger tes garçons Brimbelle. En même temps, je m'interroge (comme je l'ai fait pour le mien, hein Wink ) : ne risquent-ils pas de se sentir floués le jour où ils apprendront le diagnostic ? Petit à petit, donner des infos, ne pas faire "comme si de rien n'était". Spa simple tout ça...
avatar
Lelette

Messages : 2687
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 49
Localisation : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par plume le Sam 29 Aoû - 22:40

Non, j'imagine que ça ne doit pas être simple.... Je n'ai pas d'enfants ( dieu merci !! Laughing ), il me semble donc très difficile d'entrevoir cette situation... Ils ont quel âge tes enfants Brimbelle ? Parce que je me dis que, même sans rien leur dire, les enfants sentent quand qqch ne va pas, mais ne l'expriment pas forcément.
avatar
plume

Messages : 3113
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Brimbelle le Lun 31 Aoû - 20:12

Lelette, je me suis beaucoup posé cette question aussi. Comme toutes les mamans atteintes d'une maladie chronique je suppose.
J'ai fait le choix de "taire" la chose jusqu'à une éventuelle groooooosse poussée. En fait, je laisse des indices, mais qui n'en sont pas pour eux encore. Ils savent que j'ai des douleurs aux jambes par intermittence. Des gros coups de fatigue. Je bug un peu quand je parle alors que je suis énervée ( mot qui vient pas, mot à la place d'un autre ... ) Ils me voient prendre des "vitamines " ( onagre, bourrache, magnésium, vitamine E, ... )
Je me dis, peut être à tort, que le jour où je leur expliquerai la sep, il comprendront ce geste de protection.
Plume, mes fils auront très prochainement 11ans et 13ans. Et oui, tu as raison, les enfants sont des éponges et sentent très bien les choses. Mais quand je ne vais vraiment pas bien, je ne mens pas. Je ne rentre juste pas dans les détails. Wink

Je pense que j'ouvrirai un post sur ce sujet, pour ne pas encombrer la vitamine D Wink

Lelette, ils t'ont dit pourquoi ils te donnaient de la vitamine D alors que tu n'es pas en carences ?
Je croyais qu'il fallait faire aussi très attention à ne pas être en surdosage Question
avatar
Brimbelle

Messages : 958
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Magie le Mar 1 Sep - 1:10

Ce serait bien d'ouvrir un post sur ce sujet
avatar
Magie

Messages : 1836
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 60
Localisation : Sherbrooke, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par PatrickS le Mar 1 Sep - 8:06

Bonjour,

Le problème avec la vitamine D et la sep, c'est qu'on ne sait pas dans quel sens est la relation cause/effet.

Est ce le manque de vitamine D qui fait qu'on attrape la sep (une des raisons)?
Est ce la sep qui "bouffe" plein de vitamine D?

Comme la plupart des sépiens ont des lésions de l'intestin (le même genre de lésions que la maladie de chron), on absorbe moins bien les différents produits. Donc on peut en avoir besoin plus pour assimiler moins.
Ceci n'est que mon raisonnement, pas un fait prouvé. (mais pour la sep, il n'y a pas grand chose de prouvé).

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1810
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 60
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Lelette le Mer 2 Sep - 9:44

Pour te répondre Brimbelle, je pense qu'ils se disent que dans nos contrées nordiques, la vitamine D ne peut pas faire de mal... Je leur poserai la question la prochaine fois.

Patrick, c'est quoi ces lésions de l'intestin ? A première vue, le mien n'a rien.
avatar
Lelette

Messages : 2687
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 49
Localisation : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par PatrickS le Mer 2 Sep - 11:55

Bonjour,

Notre intestin sert à absorber les différents nutriments (après qu'ils aient été "préparés" par les sucs gastriques, pancréatiques, biliaires....).
Pour cela il a des villosités, qui peuvent avoir des lésions. Dans le pire des cas (maladie coeliaque), il y a carrément destruction de ces villosités.
Donc si l'intestin est abîmé, on a plus de mal à assimiler certains nutriments. Par contre, certaines molécules peuvent passer dans la circulation sanguine et qui devraient normalement être stoppées.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1810
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 60
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par kosok le Mer 2 Sep - 16:32

J'ai lu que chez les personnes ayant la SEP, les lésions de l'intestin sont très fréquentes et pas forcément toujours détectées. De toute façon, l'une des grosses complications de la SEP "évoluée", c'est une constipation "opiniâtre" c'est à dire rebelle aux traitements classiques. Donc, on doit relativement mal assimiler certains nutriments, c'est sûr.
avatar
kosok

Messages : 1765
Date d'inscription : 08/03/2014
Age : 56
Localisation : Affringues city

http://kosok.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par PatrickS le Jeu 3 Sep - 9:10

D'où les théories des docteurs Kousmine et Seignalet.

Et cela fonctionne pour moi. Vu l'évolution de ma sep, si je n'avais pas changé mon alimentation, je pense que je serais actuellement continuellement en fauteuil.
Mais comme je l'ai déjà dit: ce n'est pas une preuve, mais mon ressenti.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1810
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 60
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: SEP et vitamine D

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum