Pas de traitement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de traitement

Message par PatrickS le Ven 21 Mar - 18:25

Bonsoir,

Comme la plupart de vous le savent déjà (mais les nouveaux venus pourront le découvrir), j'ai une sep primaire progressive depuis 12 ans. Je n'ai pas de poussée, mais un aggravation continuelle de mon état.
Malheureusement il n'existe pas de traitement à l'heure actuelle (contrairement à la forme réminente).

J'ai donc recherché ce qui pourrait m'aider et une des piste était la vitamine C. L'administrateur d'un forum m'a donc aiguillé vers un forum qui parle d'alimentation hypotoxique. C'est le docteur Seignalet qui l'a développé (l'alimentation ou la troisième médecine édition F.X. de Guibert). Selon sa éthode, on peut mettre en rémission et améliorer l'état de pas mal de pathologies, dont la sep.
Cela consiste à supprimer le gluten, les produits laitiers, ainsi que le maïs. Et à ne pas cuire les aliments trop fort (le cru étant encore mieux).

J'ai commencé à m'alimenter comme préconisé, mais pas fait trop attention aux cuissons. Et mon état ne s'est plus dégradé (une victoire). Puis après près de deux ans (pour la sep c'est très long), j'ai commencé à avoir des améliorations de mon état. Je vais donc mieux, je marche toujours avec une canne, mais mon fauteuil est remisé depuis trois ans. Les autres symptômes ont aussi régressé: spasticités, crampes, fourmillements, fatigue...

Cela a l'air difficile, mais au bout d'un certain temps, cela devient une nouvelle façon de s'alimenter et les produits interdits ne manquent plus.

Voici un extrait du site officiel (comme je n'ai pas encore le droit de mettre un lien, le site c'est: seignalet avec les trois W devant et fr derrière, ne pas oublier les points)


Chercher la cause

La démarche de Jean Seignalet a pour ambitieux objectif de s'attaquer aux causes des maladies chroniques plus qu'à leur expression symptomatique. A la question "Pourquoi je suis malade ", les réponses tournent souvent autour des symptômes : "Tel mécanisme ne fonctionne plus correctement" ou encore autour de la génétique: "L'origine est héréditaire", ce qui sous entend qu'il n'y a rien a faire. Ces 2 affirmations sont réelles mais insuffisantes. Elles expriment l'incapacité de la médecine actuelle à répondre à la question essentielle: "Pourquoi mon organisme se met-il soudainement à dysfonctionner après des années de bons et loyaux services?".
Si la réponse était essentiellement dans la génétique, la maladie se déclencherait dés la naissance. Le terrain héréditaire est un facteur important puisqu'il détermine la suceptibilité de contracter telle ou telle maladie, mais les autres facteurs agissant sont nécessairement d'origine environnementale.
Il existe de nombreux facteurs environnementaux qui peuvent agir sur la santé (pollutions en tout genre, tabac, stress...) mais Jean Seignalet place l'alimentation moderne au centre de ses hypothèses de pathogénies. Il est le premier à proposer un mécanisme complet de la maladie chronique (91 maladies) allant de l'assiette aux premiers symptômes. Il s'appuie sur les découvertes les plus récentes dans le domaine de la biologie, de la génétique et de la l'immunologie dont il était un des plus grands spécialistes mondiaux.
Ses hypothèses scientifiques ne doivent pas être loin de la réalité car sa méthode alimentaire est très efficace. Aucun médicament et aucune thérapeutique n'a réussi jusqu'a présent à endiguer le développement de ces maladies. Sur un panel de plusieurs centaines de personnes , une seule rémission, pour une seule des maladies incurable qu'il traite, est déjà un tour de force. Les succés de sa thérapie, même si il existe des échecs sur des maladies pourtant réactives au régime hypotoxique, est bien supérieur à une simple réussite isolée et ponctuelle. L'efficacité de sa méthode est même bien supérieure aux résultats obtenus par la médecine conventionnelle sur un grand nombre de maladie. Elle est aussi aisément vérifiable et sans danger, compatible avec les traitements allopathiques comme avec la médecine alternative.


Hypothèse scientifique

Les 3 types de mécanismes des maladies chroniques que Jean Seignalet a découverts , font appel aut fonctionnement de l'intestin grêle, (hyper perméabilité de l'intestin) et des enzymes. Le stress a aussi son rôle a jouer. Voici, en quelques lignes les fondamentaux de ses théories. La vulgarisation d'hypothèses complexes, comporte nécessairement des approximations.

Alimentation moderne et enzymes

La plupart des réactions chimiques dans notre corps dépend de 1500 enzymes dont nous disposons. Elles ont chacunes une forme et une fonction spécifique. Pour Jean Seignalet, le répertoire enzymatique de chaque individu est variable, inégal même. Chez certaines personnes génétiquement prédisposées , les enzymes n'ont aucune chance de s'adapter à des molécules « contre nature ». Celles ci perdurent donc dans l'intestin grêle, entrainent une flore intestinale de putréfaction et fragilisent la paroi de ce qu'on appelle justement, "la barrière intestinale".
Les enzymes humaines étaient bien adaptées à l'alimentation ancestrale naturelle, constituée de produits bruts. Nos ancètres l'ont d'ailleurs pratiquée pendant des millions d'années. L'alimentation moderne, instaurée depuis la sédentarisation et l'avènement de l'agriculture, a connu au 20° siècle plus de changements que ces 5000 dernières années. La proportion de substances "incassables" par les enzymes lors de la digestion s'est multipliée. Pour rétablir un intestin grêle sain, il est donc logique de revenir a une alimentation proche de celle de nos ancètres, en excluant, à l'appui d'un raisonnement scientifique solide, les aliments potentiellement nuisibles.

L'intestin grêle et hyperperméabilité

Pour que les agents venus de l'exterieur excercent leur action nocive, ils doivent pénétrer à l'intérieur de l'organisme humain. Or ils ne peuvent difficilement traverser la peau, ou la plupart des muqueuses, qui sont constituées de plusieurs couches de cellules et sont trop étanches.
Seules deux muqueuses apparaissent fragiles, parce que leur surface est très étendue et leur épaisseur très faible. Ce sont celles des alvéoles pulmonaires et de l'intestin grêle. La majorité des molécules nocives pénétre la muqueuse du grêle et une minorité pénétre par l'épithélium des alvéoles pulmonaires. Rappelons que la muqueuse du grêle a une superficie de 100 mètres carrés et une épaisseur de 1/40 de milimètre,correspondant à une seule couche de cellules.
La muqueuse de l'intestin grêle a ainsi une influence majeure sur notre santé. Selon que cette barrière aura conservé son étanchéité ou non, des molécules dangereuses passeront ou non dans notre circulation sanguine.
En effet, la muqueuse du grêle sert de barrière entre le milieu interieur de l'organisme humain et de dangereux facteurs de l'environnement, bactéries et mais aussi, pour Jean Seignalet, des aliments dénaturés
Chez certains individus, la barrière joue mal son rôle et se laisse traverser par trop de macromolecules. La muqueuse est transformée en passoire, à travers laquelle vont entrer dans la circulation générale des molécules dangereuses :
- des molécules bactériennes : peptides, ADN, lipopolysaccharides, polyamines,
- des molécules alimentaires : peptides, proteines, lipides, glucides, polyamines, composés de Maillard crées par la cuisson.

La composition de ces molécules est variable d'un sujet à l'autre, car elle dépend de la flore intestinale, du mode de nutrition et des enzymes qui coupent les protéines, les lipides et les glucides à des endroits différents. Selon leur structure, ces molécules auront une affinité, pour tel ou tel type de cellule ou de tissu de notre corps et chez certaines personnes, elles vont provoquer des maladies.


Le facteur stress

Les stress viennent aggraver l'hyper perméabilité du grêle, en provoquant la sécrétion d'interféron gamma. Ce médiateur se fixe sur les cellules de la muqueuse intestinale et les écarte les unes des autres. Les stress interviennent souvent dans le déclenchement de la poussée initiale et des poussées ultérieures de diverses affections observées par le Dr Seignalet.

Un des principaux mécanisme est donc le suivant: En cas de stress, les neurones libèrent des neuropeptides. Ces messagers vont activer des cellules productrices d'interféron gamma. Ce médiateur va se fixer sur la membrane des entérocytes et les écarte les uns des autres, laissant entrer ainsi dans l'organisme une quantité beaucoup plus importante de « déchets », ce qui provoque la poussée.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Lelette le Ven 21 Mar - 20:20

J'ai fait l'acquisition et lu avec beaucoup d'intérêt, au début de ma sep, le livre de Seignalet. J'ai même appliqué quelques temps mais, moi qui ne suis absolument pas cuisinière, j'ai fini par renoncer.
Le gluten est partout.

J'ai gardé par contre l'habitude de ne pas consommer de lait. Sauf, soyons honnête, dans les fromages. Dur dur de renoncer à ce plateau si varié dans notre culture française...

J'ai ressorti L'Alimentation ou la Troisième Médecine à l'occasion de ma nouvelle maladie auto-immune. Pas de bol, le régime a là aussi des résultats contrastés.

MAIS.
"Mes" deux spécialistes (neuro et rhumato) ne sont pas d'accord sur l'immunosuppresseur à utiliser. Et JE ne suis carrément pas d'accord avec tout immunosuppresseur quel qu'il soit. Déjà sous cortisone quotidiennement + bolus mensuel, je ne suis absolument pas prête à supporter les effets secondaires d'un Plaquenil ou d'un Immurel...
En gros, je ne suis pas d'accord pour ajouter à la vingtaine de comprimés quotidiens un médoc qui me rendrait incapable de lutter contre le premier virus venu.

Je vais étudier Seignalet plus sérieusement et je vous tiens au courant !
avatar
Lelette

Messages : 2670
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 49
Localisation : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par vonie le Ven 21 Mar - 20:48

Bonsoir Patricks , très intéressant , j'avais déjà entendu parler du docteur Seignalet , son régime me parait compliqué dans le sens ou il bouleverse nos habitudes ! Ma soeur m'a embêté avec les produits laitiers pendants des années , elle trouvait que j'en mangeais trop , en bonne Franc-comtoise que je suis j'adore le fromage , je dois reconnaitre qu'elle a raison , je ne mange plus que du fromage de chèvre et pas à tous les repas , les yaourts j'en mange encore beaucoup en plus avec du pain , faut bien compenser non ! Mon mari et moi avons pris beaucoup de poids et sommes tous les deux mal en point , il est temps d'agir ! J'aimerais savoir si tu as changé tes habitudes alimentaires du jour au lendemain ? As-tu un livre à nous recommander avec recettes et conseils , merci d'avance , bonne soirée .

vonie

Messages : 76
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par plume le Ven 21 Mar - 20:55

Pour ma part, comme je l'avais déjà évoqué ailleurs, le problème avec le régime Seignalet est que je suis déjà végétarienne ( par conviction, pas pour ma santé ) et que je me demande si ce régime ne serait pas trop restrictif/ pas assez varié du coup...
Patrick, ta mission, si tu l'acceptes: quand je viendrai dans ton resto: un repas végétarien, avec le régime Seignalet en plus !!! Very Happy
Amuse-toi bien !!! Laughing
avatar
plume

Messages : 3082
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par vonie le Ven 21 Mar - 20:58

Lelette a écrit:J'ai fait l'acquisition et lu avec beaucoup d'intérêt, au début de ma sep, le livre de Seignalet. J'ai même appliqué quelques temps mais, moi qui ne suis absolument pas cuisinière, j'ai fini par renoncer.
Le gluten est partout.

J'ai gardé par contre l'habitude de ne pas consommer de lait. Sauf, soyons honnête, dans les fromages. Dur dur de renoncer à ce plateau si varié dans notre culture française...

J'ai ressorti L'Alimentation ou la Troisième Médecine à l'occasion de ma nouvelle maladie auto-immune. Pas de bol, le régime a là aussi des résultats contrastés.

MAIS.
"Mes" deux spécialistes (neuro et rhumato) ne sont pas d'accord sur l'immunosuppresseur à utiliser. Et JE ne suis carrément pas d'accord avec tout immunosuppresseur quel qu'il soit. Déjà sous cortisone quotidiennement + bolus mensuel, je ne suis absolument pas prête à supporter les effets secondaires d'un Plaquenil ou d'un Immurel...
En gros, je ne suis pas d'accord pour ajouter à la vingtaine de comprimés quotidiens un médoc qui me rendrait incapable de lutter contre le premier virus venu.

Je vais étudier Seignalet plus sérieusement et je vous tiens au courant !


Il va falloir que l'on prenne de bonnes résolutions toutes les deux ! je ne me suis pas penchée sur le régime par lui même , est-il si difficile de trouver des produits sans gluten , on mange quoi en fin de compte à part des légumes ? j'ai un peu moins de volonté tout d'un coup qu'en je pense aux petits gâteaux et autres petits plaisirs , la nuit porte conseil dit-on ! Bonne nuit Lélete , bisesss

vonie

Messages : 76
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Sagwee le Ven 21 Mar - 21:22

Moi aussi je suis intéressé à changer mon alimentation. J'ai été végétarien il y a une 20 ieme d'année, pendant +- 5 ans.

Actuellement je fais quand même attention à mon alimentation, de plus j'ai l'intention d'arrêter mon traitement Rebif et de m'orienter vers un régime comme Seignelet ou autre.

Je crois que c'est une question d'habitude, mais aussi de trouver des recettes qui rendent les menus appétissants.
avatar
Sagwee

Messages : 793
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 60
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Ven 21 Mar - 21:46

Bonsoir,

Mes réponses un peu en vrac:

J'ai commencé du jour au lendemain. Supprimé tout gluten et tou produits laitiers.
En plus (têtu comme je suis) j'ai appliqué les conseils du docteur Kousmine: 1èere semaine, uniquement des fruits et jus de fruits crus, 2ème semaine, uniquement des fruits et légumes crus et des jus, 3ème semaine, on rajoute des légumes cuits. Pas facile, mais j'ai tenu bon.
Il faut savoir, que pour moi, les légumes c'était toujours au gratin, béchamel... Et une bonne sauce sans crème, c'était impensable. Le fromage, était lui aussi indispensable. Au début cela me manquait un peu, mais rapidement je suis passé à autre chose.

Au lieu de "régime", je préfère dire "une autre alimentation". Cette alimentation se rapproche de l'alimentation des Japonais (alimentation traditionnelle), pas ou très peu de céréales à gluten, pas ou très peu de produits laitiers, poissons crus...
Pour remplacer les laitages, on peut utiliser des laits végétaux (riz, soja, amande...) et pour le fromage, du tofu.
Pour le gluten, il existe pas mal de farines qu'on peut utiliser. Celle que j'ai en stock: riz, riz gluant, sarrasin, manioc, pois chiches, châtaigne, lupin et quinoa. Mais il en existe d'autres. Je ne mange presque plus de pain, mais j'en ai toujours en stock au congélateur (baguette au sarrasin, baguette au riz et pain de mie).
Effectivement, on a beaucoup de légumes, mais aussi des féculents (souvent des légumes racines), de la viande, du poisson, des oeufs... C'est une alimentation variée et non carencée (des amies ont fait des test pour l'ostéoporose et leurs résultats, au bout de plusieurs années, sont meilleurs qu'avant le changement d'alimentation.

Pour un/e végétarien/ne, c'est plus compliqué car on trouve certaines choses (vitamines...) uniquement dans les produits animaux. Et comme on supprime les laitages, il faut impérativement garder les oeufs, sinon c'est très difficile.

Pour les petits plaisirs, il y a pas mal de recettes sans gluten et sans lait disponibles: gâteaux, mignardises, mousses, crèmes... Pour la périodes de Noël, j'ai fait 4 sortes de petits fours (Bredele Alsaciens). Mais sinon, au restaurant, j'ai toute ma carte de desserts qui est disponible en version sans gluten et sans produits laitiers.
Dans le forum ou je suis modo (qui parle de cette alimentation) on a plus de 1200 recettes (toutes les recettes sont testées). Donc il y a de quoi faire.

Pour les livres, il faut que je regarde, je viens juste de finir le service et je vais me regarder un film, boir mon thé vert, manger mon yaourt au soja nature et mes fruits (4 ou 5).

La suite du feuilleton demain.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Sam 22 Mar - 11:51

Bonjour,

Voici ce que je mange chaque jour.

Petit déjeuner: crème Budwig adaptée, une banane écrasée, le jus d'un demi citron, un yaourt de soja, une cuillère à soupe d'huile de lin (oméga 3), des graines fraichement moulues (sarrasin, teff, amaanthe, riz, bio bien sur).
Ce sont des aliments vivants, non dénaturés et cette crème est rassasiante, pas de faim avant midi.

Pour les repas du soir et du midi, je vous mets un peu pèle mêle mes repas sur plusieurs jours.
En cas de faim entre, je prends une pomme.

* Filet de rougets poêlés, salade de poivrons rouges, baguette au sarrasin.
* Filet de cabillaud poché, riz, salade verte.
* filet de colin poêlé, épinards
* maquereaux meunière (farine de riz), quinoa
* filet de lieu noir poché, riz carootes râpées (je change de sorte de riz régulièrement: basmati, thai, camargue...)
* Colombo au poulet (filet de poulet, patates douces)
* Steack (bleu), frites (pas trop souvent), salade
* filet mignon de porc poêlé, haricots verts
* rôti de porc, jardinière de légumes (avec pommes de terre dans la jardinière)
* côte de porc, purée maison (lait de soja, huile d'olive), petits pois (surgelés)
* paëla maison (anneaux d'encornet, moules)
* choux vert et pommes de terre cuits en même temps et saucisse fumée.
* couscous (on remplace la semoule par du boulgour de riz ou de sarrasin ou par du quinoa)
* sauté de veau (sauce liée à la farine de pois chiches ou de riz) et pâtes (riz, sojaa, sarrasin)

Le soir devant la télé, yaourt de soja nature, fruits (en ce moment, kiwi, orange, pommes)

Et il m'arrive de manger un dessert (rarement) dans le genre crème brûlé, crumble aux pommes...

Donc je dirais qu'on peut manger presque comme avant

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Sam 22 Mar - 14:22

Bonjour,

Quelques précisions:

* Cette alimentation est compatible avec tous les traitements. Ce n'est pas un traitement en soi, mais une façon de s'alimenter qui permet à notre corps de (plus ou moins) fonctionner correctement et éventuellement de se régénérer.
Le conseil est de continuer ses traitements et de faire le changement alimentaire. Par la suite, on pourra (éventuellement avec l'aval de son médecin) diminuer, voir supprimer les traitements.
Il faut savoir que les corticoïdes sont mauvais pour l'intestin, idem pour les AINS. Donc ne pas en abuser (si possible). Moi, pour les AINS, j'y suis allergique depuis longtemps, donc je n'avais pas à me poser de questions.

* Ce n'est pas une méthode miracle, bien que le docteur Seignalet signalait 98% de réussite sur les cas de sep qu'il a suivi (incluant les améliorations à 50%).
Pour moi, cela fonctionne, mais les personnes sont plus ou moins réceptives à ce changement d'alimentation. Cela dépends probablement de la façon d'appliquer les préceptes. Selon Seignalet, si on ne suit le "régime" qu'à 90%, les améliorations ne seront que de 50%. Mais cela doit aussi dépendre de la gravité des atteintes, de l'ancienneté de la maladie, du terrain génétique...

* Je précise tout de même que je rajoute des compléments alimentaires. La vitamine D3 dont on manque cruellement en France (surtout les sépiens). La vitamine C, car, avec notre alimentation moderne elle nous manque aussi très souvent. Du magnésium (mode de culture des fruits et légumes sur des terrains appauvris). Des oméga 3 (huile de lin, de colza, gélules d'huiles de poisson, poissons gras). Des probiotiques (pour que notre intestin fonctionne correctement). De temps en temps des granions de sélénium (antioxydant) et un comples de vitamines du groupe B (conseillé par un pharmacien).

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Sam 22 Mar - 14:30

Bonjour,

Pour les gourmands, le vous propose une pâte de base, simple et rapide, pour vos gâteaux. (histoire de montrer qu'on peut très bien continuer de se faire plaisir. (par contre le sucre n'est pas top, alors ayez la min légère).
On peut très bien le faire dans des petits moules pour de mignardises.

* Huilez un moule à manqué diamètre 24 cm ou une autre forme, farinez le (farine de riz)
* Mélanger 3 jaunes d'oeufs et 100 g de sucre complet (ou miel, sirop d'agave...)
* Mélanger 100 g de farine de riz, 1/2 cuillère à café de gomme de guar et 1/2 cuillère à café de bicarbonate.
* Monter les 3 blancs d'oeufs en neige ferme.
* Incorporez rapidement le mélange, sucre + jaunes
* Incorporez délicatement la farine
* Versez dans le moule et enfournez (180° environ 20 mn) quand vous piquez la pâte avec un couteau, la pointe doit ressortir sèche.
* Laissez refroidir, coupez en deux horizontalement puis garnir.

On peut remplacer l'équivalent d'une cuillère à soupe de farine par une cuillère à soupe de cacao (Van Houten) ou rajouter du café soluble dans les jaunes d'oeufs pour changer le parfum.

Pour la garniture touts sortes de combinaisons sont possibles: fruits, crus (framboises, fraises, kiwis...)ou cuits (poires, pommes ... en quartiers), posés sur un lit de crème pâtissière (un seul disque de pâte)
On peut aussi mettre une couche de fruits sur le premier disque de pâte, recouvrir avec de la crème pâtissière, mettre le deuxième disque, crème, puis fruits.

Crème pâtissière:
* Mélanger dans une casserole: 1/4 litre de lait végétal (soja, riz, coco...) avec 50 g de sucre intégral (ou autre) 50 g de farine de riz et 3 jaunes d'oeufs. Portez doucement à ébullition et remuant constamment, jusqu'à épaississement. On peut la parfumer à la vanille, chocolat, café, cannelle selon son envie.
* on peut incorporer dans la crème pâtissière chaude, les blancs battus en neige ferme, cela donnera une crème plus légère.

Bon appétit
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par vonie le Sam 22 Mar - 14:44

Merci beaucoup Patrick pour tous ces renseignements , ça me parle beaucoup cette approche ! Je suis certaine que notre alimentation y est pour beaucoup , je ne me sens plus en accord avec elle et mon mari non plus , nous allons probablement sauter le pas , une chose pourtant nous arrête c'est le ravitaillement en produits frais , nous habitons à 25 km des premières villes et avons beaucoup de mal à marcher pour faire les marchés , mon mari fait pousser quelques légumes mais pas suffisamment je pense . Nous allons creuser un peu le sujet , si tu as des bouquins à nous recommander nous sommes preneurs ! encore merci , c'est très sympa à toi de nous guider , bonne fin d'après midi !

vonie

Messages : 76
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par vonie le Sam 22 Mar - 14:50

PatrickS a écrit:Bonjour,

Pour les gourmands, le vous propose une pâte de base, simple et rapide, pour vos gâteaux. (histoire de montrer qu'on peut très bien continuer de se faire plaisir. (par contre le sucre n'est pas top, alors ayez la min légère).
On peut très bien le faire dans des petits moules pour de mignardises.

* Huilez un moule à manqué diamètre 24 cm ou une autre forme, farinez le (farine de riz)
* Mélanger 3 jaunes d'oeufs et 100 g de sucre complet (ou miel, sirop d'agave...)
* Mélanger 100 g de farine de riz, 1/2 cuillère à café de gomme de guar et 1/2 cuillère à café de bicarbonate.
* Monter les 3 blancs d'oeufs en neige ferme.
* Incorporez rapidement le mélange, sucre + jaunes
* Incorporez délicatement la farine
* Versez dans le moule et enfournez (180° environ 20 mn) quand vous piquez la pâte avec un couteau, la pointe doit ressortir sèche.
* Laissez refroidir, coupez en deux horizontalement puis garnir.

On peut remplacer l'équivalent d'une cuillère à soupe de farine par une cuillère à soupe de cacao (Van Houten) ou rajouter du café soluble dans les jaunes d'oeufs pour changer le parfum.

Pour la garniture touts sortes de combinaisons sont possibles: fruits, crus (framboises, fraises, kiwis...)ou cuits (poires, pommes ... en quartiers), posés sur un lit de crème pâtissière (un seul disque de pâte)
On peut aussi mettre une couche de fruits sur le premier disque de pâte, recouvrir avec de la crème pâtissière, mettre le deuxième disque, crème, puis fruits.

Crème pâtissière:
* Mélanger dans une casserole: 1/4 litre de lait végétal (soja, riz, coco...) avec 50 g de sucre intégral (ou autre) 50 g de farine de riz et 3 jaunes d'oeufs. Portez doucement à ébullition et remuant constamment, jusqu'à épaississement. On peut la parfumer à la vanille, chocolat, café, cannelle selon son envie.
* on peut incorporer dans la crème pâtissière chaude, les blancs battus en neige ferme, cela donnera une crème plus légère.

Bon appétit  



Merci Patrick , tu nous mets l'eau à la bouche ! nous aimons bien les clafoutis aux fruits , je pense que je pourrais modifier la recette , c'est encourageant !!!

vonie

Messages : 76
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Sagwee le Dim 23 Mar - 12:07

Allo,

Nous avons créer une nouvelle rubrique 'Alimentation'. J'ai déplacer ce post dans cette nouvelle rubrique.
avatar
Sagwee

Messages : 793
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 60
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Lelette le Dim 23 Mar - 12:29

Super idée Sagwee ! Entre le sans gluten/sans lait et le végétar/lisme, je crois qu'on va découvrir plein de (bonnes !) choses.

Vonie, pour les bouquins, j'en ai 2 dont je me sers parfois :
l'incontournable Marie Delmas Recettes sans gluten ni laitage et Sandrine Giacobetti 130 recettes sans gluten
Tu trouveras aussi beaucoup de choses sur Internet, en particulier sur le site dont parle Patrick, l'Appart' des spasmos.
Il y a aussi des suggestions de menus et quelques recettes sucrées dans le livre de Seignalet, L'Alimentation ou la troisième médecine


Bon appétit !
avatar
Lelette

Messages : 2670
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 49
Localisation : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Dim 23 Mar - 16:51

Bonjour,

L'idéal restant le bio (pas toujours possible), on peut sans problème prendre des produits "normaux".
Le frais n'étant pas toujours évident (ravitaillement...), le surgelé fait très bien l'affaire. Et on peut le stocker longtemps..
Pour les livres, on a ceux de Valérie Cupillard, elle en a fait pas mal et en règle générale, ils sont SGSC (Sans Gluten et Sans Caséine) la caséine étant une protéine du lait (qui cause plus de problèmes que le lactose: sucre du lait).

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Lelette le Dim 23 Mar - 16:58

Oui, mais alors faire la cuisine façon Cupillard... Faut des tonnes de placards pour tous les ingrédients et ne pas travailler à côté je trouve ! Mais c'est vrai que c'est tentant.
avatar
Lelette

Messages : 2670
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 49
Localisation : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par vonie le Dim 23 Mar - 20:52

Merci Lélete et Patrick , je prends note et vais me renseigner et chercher mais pas ce soir ça c'est sur , à très bientôt dans cette rubrique !

vonie

Messages : 76
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Lun 24 Mar - 8:59

Bonjour,

On n'a pas besoin de livre de recettes. ON peut très bien faire nos recette classiques et juste remplacer les produits interdits par leur équivalents.
Sauf pour les pâtisseries ou le manque de gluten se fait sentir et ou on doit utiliser des aides (liants) comme la gomme de guar, la gomme de xanthane...

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Dim 6 Avr - 17:44

Bonsoir,

Pour les recettes de l'Appart, c'est ici:
http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/entresol.html
Le forum est divisé en étages et chaque étage en pièces.
A l'entresol, on trouve:
* la kitchenette = entrées
* la cuisine = les plats
* l'office = les desserts
* le placard = astuce pour réduire les couts
* le garde manger = ingrédients, ustensiles, graines germées
* la desserte = livres de recette
* l'étagère du cru = indications pour le cu
Chaque partie est elle même divisée, pour plus de facilités de trouver la bonne recette.

Le problème (avec cette alimentation) est qu'on est plus ou moins obligé de changer ses habitudes: fini les produits tout prêts, on utilise des produits bruts. Comme ça, on sait exactement ce qu'on mange.

Comme je l'ai déjà dit, c'est compliqué au début, puis on prends le coup de main et cela devient notre alimentation normale.

Pour info: ce midi on a mangé un reste de paëlla maison (juste riz, tomates et petits pois) et des filets de limande meunière (passés à la farine de riz avant cuisson): rapide, pas cher et excellent.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

lettre d'information

Message par PatrickS le Mar 6 Mai - 15:38

Bonjour,

Voici la lettre d'information du professeur Henry Joyeux (cancérologue à Montpellier) qui parle de l'alimentation Seignalet.

Henry Joyeux a écrit:La Lettre du Professeur Joyeux est un service d'information indépendant sur la santé, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles. Rendez-vous ici pour vous inscrire gratuitement http://editions.santenatureinnovation.com/XSW1Q308?email=ger.rit@wanadoo.fr

L'incroyable régime Seignalet

Cher ami, cher lecteur,

Le Docteur Jean Seignalet (1936-2003), un de mes excellents collègues, était interne des hôpitaux de Montpellier (promotion 1962). Il fut maître de conférence à la Faculté de Médecine de Montpellier, directeur du laboratoire d'Histocompatibilité de 1969 à 1989 au Centre de transfusion et d'hématologie.

Infatigable scientifique et chercheur, il était diplômé et très compétent en trois domaines : l'immunologie, la gastro-entérologie et la rhumatologie. Il avait largement les compétences et les publications pour être professeur titulaire mais les jalousies et manœuvres locales l'en ont empêché. Il est, de tous les universitaires de Montpellier, celui qui aura laissé le plus de traces positives pour la santé publique.

Il est signataire de 230 publications nationales et internationales et deux livres majeurs : « Groupage HLA en Rhumatologie » en 1985, préfacé par Jean Dausset, prix Nobel de médecine en 1980, et « L'Alimentation ou la Troisième Médecine » en 1996 que j'ai préfacé, sans cesse réédité jusqu'en 2012, traduit en espagnol et en italien.

Il fut, à Montpellier, pionnier dans le développement de nombreuses greffes d'organes : rein, foie, cœur, pancréas... permettant de mieux sélectionner et adapter donneur à receveur. Dans les années 1980, il prend conscience de l'importance de la nutrition pour sa santé. C'est un changement radical de ses habitudes alimentaires qui lui permet de guérir d'un grave syndrome dépressif. Comme l'écrit très justement l'un de ses élèves rhumatologue, Jean-Pierre Poinsignon, à Grenoble : « Il a l'intuition que santé et nutrition sont beaucoup plus directement liées qu'on ne le pense généralement. Son passé d'immunologue le conduit alors à relier les maladies auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde, à l'alimentation. Il élabore alors une théorie impliquant certains aliments dans le déclenchement de maladies auto-immunes, mais aussi d'une kyrielle d'autres maladies dites “de civilisation”. »

Jean Seignalet, grâce à sa double et très solide culture scientifique, médicale et biologique, acquiert une conviction : l'extrême importance de la nutrition humaine selon le principe hippocratique qui date de 500 ans avant J.C. : « Que ton aliment soit ton seul médicament ».

« Que ton aliment soit ton seul médicament »

Sa recherche méticuleuse basée sur une étude solide de la littérature scientifique – il savait sélectionner les meilleures publications au milieu d'un très grand nombre sans grande valeur – fut à l'origine d'une recherche clinique appliquée à plus de 2500 patients, suivis avec patience et rigueur. Plus que de nutrition quantitative, c'est à partir de la qualité des aliments et de leur choix qu'il mit au point une méthode alimentaire, que l'on a appelée Régime Seignalet.

Il exclut deux aliments majeurs de nos habitudes : les produits laitiers animaux quels qu'ils soient et le gluten responsable de porosité intestinale, qui laisse passer dans le corps de mauvaises molécules qui auraient dues être éliminées.

Il ajoute la suppression de la cuisson, considérant que tous les modes de cuisson détériorent les qualités nutritionnelles des aliments et s'engage dans une forme de crudivorisme (manger cru) qui lui sera beaucoup reproché. Il revient à une diététique ancestrale, en qualifiant son modèle nutritionnel d'hypotoxique.

Ses concepts originaux, il les a bâtis à partir des constatations cliniques et d'essais thérapeutiques individuels sans aucun danger et économiques, puisqu'il s'agissait de changer les habitudes alimentaires du patient.

C'est en 1992 qu'il me parle de ses travaux et de son livre. Il avait besoin d'un éditeur courageux. Je propose alors son livre, avec un argumentaire solide, à mon éditeur François Xavier de Guibert, indépendant des lobbies agro-alimentaires et pharmaceutiques, qui accepte de le publier. Le bouche à oreille et les nombreuses conférences que nous avons données ensemble ou séparément firent largement connaître son livre devenu best-seller, « L'Alimentation ou la troisième médecine » que nous n'avons pas osé alors qualifier de première médecine face à nos collègues réticents ou agressifs.

Jean Seignalet décède le 13 juillet 2003 des suites d'un cancer du pancréas largement métastasé au foie, qui fait dire à des collègues jaloux de ses succès que son régime est dangereux.

Voyons d'abord ses découvertes et résultats

L'efficacité du régime Seignalet Jean Seignalet a ouvert la voie à une vision globale de la médecine en s'appuyant sur des bases scientifiques solides et originales. Il explique le mécanisme des maladies qu'il rencontre avec des patients de plus en plus diversifiés. Comment et pourquoi l'alimentation peut-elle être un facteur causal d'une maladie chronique ? Sa méthode obtient de très bon résultats : plus de 91 maladies qui, sur les 115 observées, ont réagi favorablement au régime. Elles se classent en 3 catégories : les maladies auto-immunes, et les maladies qu'il appelle d'encrassage et d'élimination.

Sur les 2 500 patients qu'il a suivis, 2 250 ont été nettement améliorés par la pratique de sa méthode nutritionnelle, ce qui correspond à un succès thérapeutique certain et confirme le bien-fondé d'une grande part de son raisonnement scientifique basé sur l'hyperperméabilité de l'intestin. On parle d'intestin poreux (leaky gut), reconnu scientifiquement désormais.

L'efficacité de son régime alimentaire est le meilleur porte-parole de ses théories scientifiques innovantes et révolutionnaires, grâce essentiellement au soutien des patients volontaires, qu'il recevait bénévolement, ainsi que ses lecteurs nombreux à témoigner sur Internet.

Sa conviction de l'extrême importance de la nutrition dans de nombreuses pathologies le conduit à des recherches touchant la plupart des secteurs de la médecine, mais aussi de la biologie : rhumatologie, gastro-entérologie, endocrinologie, pédiatrie, neurologie, psychiatrie, dermatologie, ophtalmologie, pneumologie, cancérologie, diététique, et immunologie, génétique, anthropologie, bactériologie, biologie moléculaire, biologie du vieillissement et physiologie.

Annonce spéciale de Jean-Marc Dupuis de Santé Nature Innovation :
Les solutions naturelles pour prévenir et soigner arthrose, diabète, infarctus, AVC...

Pour en apprendre plus sur les nouvelles thérapies nutritionnelles, regardez cette vidéo. Rien que dans la première partie vous y découvrez les solutions naturelles pour prévenir et soigner arthrose, diabète, infarctus, AVC...

Les critiques contre la méthode Seignalet

Elles sont facilement démontables. On peut en dénombrer trois, souvent répétées par celles et ceux de nos collègues qui ne veulent pas entendre parler de cette méthode et qui, évidemment, ne l'ont jamais essayée avec leurs patients :
La suppression des produits laitiers conduit à l'ostéoporose donc à de la décalcification, à des douleurs et à des fractures osseuses d'abord invisibles puis à d'authentiques fractures qui conduisent au fauteuil roulant?

Ils ne savent pas que le meilleur apport calcique est le calcium végétal, le plus absorbé par la barrière intestinale, jusqu'à 75 % alors que le calcium animal n'est absorbé qu'au maximum à 40 %. Ce bon calcium est celui des fruits, des légumes et des légumineuses, dans la mesure où ils sont longuement mastiqués, broyés dans notre « palais des saveurs », avant d'être avalés.

L'amélioration que vous obtenez en changeant radicalement d'habitudes alimentaires a un effet placebo, donc n'a aucune valeur scientifique. Cette réponse vient surtout des médecins ou des spécialistes rhumato, gastro, gériatres et même pédiatres... Ils restent accrochés et dépendants de protocoles livrés et imposés par les conférences de consensus, manipulées, sponsorisées pour la plupart par les laboratoires pharmaceutiques.

« Ce régime ne l'a pas empêché d'avoir un cancer du pancréas ». C'est certainement la critique la plus juste, mais elle s'explique facilement pour qui connaît le fonctionnement de cette magnifique glande que nous ne respectons pas suffisamment tant elle est fragile.
Notre pancréas a deux rôles majeurs. D'abord il régule le taux du sucre dans le sang grâce à sa fabrication des deux hormones, l'une qui augmente le taux du sucre quand il en manque, le glucagon ; l'autre qui l'abaisse quand il y en a trop, l'insuline.

Son deuxième rôle est de fabriquer un litre de liquide pancréatique destiné surtout à digérer les graisses de notre alimentation. Ce liquide contient des enzymes qui sont pour la plupart des pré ou pro-enzymes qui ne deviennent actifs que par l'action du suc gastrique.

Jean savait bien tout cela ; il savait aussi que le fait de consommer presque exclusivement des aliments crus pouvait forcer son pancréas. C'est pourquoi il faisait venir de l'étranger des comprimés chargés d'enzymes qui devaient le soulager et aider à la digestion tant de la partie protéique des viandes que des graisses plus ou moins cachées qu'elles contiennent. En réalité, il s'est certainement intoxiqué de pré-enzymes qui ont fatigué son pancréas au point de stimuler des cellules dormantes qui se sont multipliées à l'excès, jusqu'à diffuser vers le foie et les ganglions de la zone autour du pancréas.

Tout cela n'empêche pas Jean Seignalet d'avoir été un prophète de la médecine moderne et d'avoir proposé une méthode qui, nous l'affirmons, a fait largement ses preuves depuis son lancement.

C'est pourquoi j'ai accepté de participer, au sujet du régime de Jean Seignalet, à l'émission de télévision La quotidienne sur France 5 le 30 avril vers 12h15. Je vous recommande fortement de suivre cette émission, ou de la visionner après coup sur le site Internet de la chaîne.

Il me reste à regretter le départ prématuré de notre cher et original collègue qui arrivait à l'âge de la retraite mais avait décidé de poursuivre ses recherches encore de longues années.

Bien à vous,

Professeur Henri Joyeux
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Magie le Mer 7 Mai - 0:59

Intéressant. Ça me fait penser au régime paléolithique. Mais je ne m'y connais pas beaucoup
avatar
Magie

Messages : 1826
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 60
Localisation : Sherbrooke, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Mer 7 Mai - 6:47

Bonjour,

Effectivement, les "régimes" Seignalet et Paléo se ressemblent.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par PatrickS le Sam 7 Juin - 7:34

Bonjour,

La première orientation vers un changement d'alimentation, c'était un médecin homéopathe de Strasbourg qui me l'a indiqué. Après avoir fait des analyses sanguines poussées (en Belgique), il m'a indiqué mes carences et mes surplus (principalement en acides gras). Il m'a alors conseillé mes premiers changement alimentaires.
Quelques mois plus tard, j'ai déménagé à 700 km et j'ai tout doucement arrêté de suivre ses conseils. Sauf pour les compléments: antioxydants, probiotiques, huile d'onagre.
Je n'avais pas encore de gros problèmes, donc ce n'était pas une priorité pour moi (alimentation). Par la suite, en raison de l'aggravation de mon état et la découverte qu'il n'y avait pas de remède pour moi, j'ai recherché ce qui pouvait m'aider et j'ai rechangé d'alimentation.

Entre temps, j'ai découvert que de plus en plus de gens suppriment les produits , disons, toxiques: gluten produits laitiers. Mais diminuent aussi le sucre et le sel. Ils le font pour des raisons qui leur sont propre, mais souvent, ils remarquent qu'ils fonctionnent mieux sans (Jokovitch par exemple). Et de plus en plus de professionnels de la santé préconisent leur suppressions.

Chez moi, la première et plus rapide amélioration concernait le transit. J'avais un transit très rapide (trop). Et le pire était si je me dépèchais d'aller au toilettes, et dans ma précipitation je tombais... Comme je mettais très longtemps à réussir à me relever, j'en avais plein le pantalon.  No (et je comprenais pourquoi les bébés pleurent quand leur couche et pleine.
Maintenant mon transit et plus ou moins normal et il n'y a plus cette précipitation, ni ce danger. Surtout que je tombe très rarement.

Patrick
avatar
PatrickS

Messages : 1780
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 59
Localisation : Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Sagwee le Jeu 4 Sep - 1:20

Je n'ai pas de régime particulier, sauf le moins possible de viande rouge et pas de lait, sauf un peu de fromage.
avatar
Sagwee

Messages : 793
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 60
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par YOYO69 le Jeu 4 Sep - 11:41

PatrickS a écrit:Bonsoir,

Comme la plupart de vous le savent déjà (mais les nouveaux venus pourront le découvrir), j'ai une sep primaire progressive depuis 12 ans. Je n'ai pas de poussée, mais un aggravation continuelle de mon état.
Malheureusement il n'existe pas de traitement à l'heure actuelle (contrairement à la forme réminente).

Bonjour PatrickS,

J'ai aussi la forme primaire progressive et le Réseau Rhône-Alpes Sclérose en Plaques a décidé de me mettre sous immunosuppresseurs devant l'agressivité de ma sep.

Dixit mon Neuro 40 à 60% de chance de freiner l'évolution...

Qu'en pensez-vous?
avatar
YOYO69

Messages : 75
Date d'inscription : 12/03/2014
Age : 54
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de traitement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum